Danceuses au Sanctuaire Erawan

Bangkok Nouveau Normal

Uncategorized

Délivrance

Le 30 Avril qui été la date prévue de la fin du semi-confinement, le décret sur l’état d’urgence a été prolongé jusqu’au 31 Mai (Et a été prolongé une seconde fois, jusqu’à la fin du mois de juin), ainsi que le couvre feu de 23h à 4 h du matin. La date d’ouverture fixée au 3 may coïncidé à un long weekend, le 1er, et le 4 qui est l’anniversaire du couronnement en 2019 du roi Rama 10. Malgré de nombreuses règles de sécurité, pour beaucoup cela a été une délivrance, le retour à la normal signifiant retour aux travail, donc salaire pour les salariés et aux affaires pour les travailleurs independents. Les écoles sont restées fermées et ouvriront le 1er juillet. Seul quelques commerces et activités ont été autorisés a rouvrir et plusieurs mesures ont été prises par les autorités de la ville et gouvernementales. Ils avaient précisé que la situation sera examinée pendant 14 jours afin de déterminer s’il conviendrait ou non de poursuivre la prochaine étape des mesures d’assouplissement du confinement.

Restaurants

Les grands restaurants de plus de 200 mètres carrés, doivent vérifier la température des employés et clients, les autres il leur ai demander de faire de leur mieux. Les espaces assis doivent être distants de 1m à 1,5m, sinon sauf lorsque les tables sont distantes d’au moins 2m. une séparation avec des cloisons doit être installée. Pas de buffet, seulement à la carte et ne peux servir d’alcool ainsi que pas de musiciens en direct. La distance doit être respectée si il y a une file d’attente aux caisses, toute ces règles s’appliquent aussi pour l’air de restauration dans les supermarchés. Les étals de rue et colporteurs bien que certains ont malgré tout essayer de continuer leurs activités durant le confinement, la plupart d’entre eux par le manque de clients ont jetés l’éponges après quelques jours et ceux qui vende la nuit sont toujours contraint en raison du couvre feux de rester à la maison.

Centre Commerciaux, Chatuchak

Dans un premier temps les centres commerciaux ont été autorisés à lever leurs rideaux, mais les premieres semaines seul les supermarchés, pharmacies, les magasins de détail de première nécessité, les banques, les services de télécommunications, et finalement ont totalement ouvert le 17 may ouvert, jour de la deuxième phase de relaxation du confinement, ainsi que tout les magasins de détail (cinémas, les bowling, les bars, les parcs à thème, les karaokés, les arcades et les aires de jeux restent fermés pour le moment). Cependant dans les grands centres commerciaux et chaines de magasins pour recherche des contacts et dépistage si un cas est détecté dans ces lieux, la plupart des visiteurs sont tenus de donner leur numéro de téléphone à chaque fois qu’ils y entrent ou en sortent. Une chaîne d’information a rapporté que, bien que plus de 2,6 millions de personnes se soient enregistrées dans différents magasins, seulement 1,8 million environ ont pris la peine de le faire en partant.

Chatuchak, le marché aux puces du weekend a du patienter 1 semaine, où toutes les mesures standard, contrôle de la température à toutes les entrées, un gel désinfectant pour tous les visiteurs ont été mis en places. Restaurants et étales doivent appliquer les mesures mentionnées ci-dessus, et selon l’espace seulement 5 à 10 personnes à la fois dans les stands.

Coiffeurs

Les coiffeurs durant ce mois ne peuvent q’uniquement laver les cheveux, la coupe et le séchage. Certainement une corporation ou les mesures sont assez contraignantes, le personnel doit porter des masques et des écrans faciaux et le salon doit être nettoyer toutes les 2 heures ainsi que l’équipement. les clients ne sont pas autorisés à attendre dans le salon et doivent prendre rendez-vous. Le personnel doit porter des masques et des écrans faciaux et il est vrai que cela donne plus l’impression de rentrer dans une salle “d’opération” que chez le coiffeur J’ai rendu visite a ma coiffeuse de quartier pour me refaire une beauté. Son salon est très local, que 2 fauteuils et ne reçoit que 5 à 10 clients par jour, elle ne s’est pas vraiment sentie concernée par ces mesures. j’ai tout de même fait attention et avais emmener un produit désinfectant pour nettoyer le fauteuil, ce qui l’a un peu gênée. Elle portait un masque et c’est lavé les mains avec un gel hydro-alcoolique, qui bien sûr est aussi pour les clients. Ce n’est pas la meilleure coiffeuse, mais dans cette situation, ça me convient.

Activités Sportives et Loisirs

Les sportifs ont du patienter avant de pouvoir se muscles dans les salles de gym, à l’exception de quelques petites salles qui ont reçu le feu vert pour rouvrir. Toutefois ils peuvent s’échauffer la ou seul les activités ne nécessitent pas un contact rapproché avec les gens – comme la marche, la course, le badminton, le tennis et le tennis de table, le vélo. Les sports d’équipe sont interdits. Les golfeurs ont repris leur clubs de golf mais doivent se contenter de taper dans les balles car aucune competition, activité de groupe n’est autorisée pendant ou après le jeu, et l’éloignement s’applique aussi sur le parcours. Bonne nouvelle les parcs publics sont ouverts pour faire des exercices et se détendre uniquement, mais les rassemblements ne sont pas autorisés, j’en ai profiter pour me “remettre au vert” aux parcs de Benjakitti et Srikit. Aussi ont peux de nouveau visiter les musées, bibliothèques publiques, et les galeries d’art.

Santé et Beauté

cliniques et dentists sont ouvert, mais mesdames doivent patienter car les cliniques de beauté sont restées fermées. Seul Certaines cliniques de beauté ont été autorises de rouvrir, salons de manucure, celles qui pratiquent des traitements de la peau et des traitements au laser, mais pas celles du visage pour le moment. Les salons de massage et les spas reste également fermés jusqu’à une prochaine phase.

Pour Nos meilleurs Amis

Sans oublier nos meilleurs amis, les magasins de toilettage et clinics pour animaux ont rouvert, Les réservations doivent être faites à l’avance et les clients doivent être enregistrés. Un questionnaire doit être soumis à chaque client afin de déterminer s’ils courent un risque. les clients ne peuvent amener qu’un seul animal à la fois. Nettoyage des locaux toutes les deux heures. Nos meilleurs amis méritent bien ça!

Port du Masque Obligatoire

En Thaïlande, bien avant la crise du Covid-19 de nombreuses personnes portaient le masque à Bangkok en raison d’un niveau de pollution très élevé, ils ont aussi l’habitude de le mettre, souvent dès qu’ils sont malades, il est ensuite parmi les mesures prises par les autorités devenu obligatoire (Le plus souvent, ce sont les Occidentaux que l’on croisent sans).

L’alcool

Une mesure qui a fait débat a été celle de la vente d’alcool qui était en cours et a dans un premier temps été prolonge jusqu’au 31 mai pour finalement 2 jours plus tard être abolie, ce qui a fait beaucoup d’heureux d’aprés beaucoup de commentaires dans les médias sociaux. Et comme cela a était le cas le jour d’interdiction de vente il y a eu une ruée dans les supermarchés le jour qu’elle a été levée. Ne peut être consommé qu’à la maison. En Thaïlande la vente d’alcool est autorisées de 11h à 14h et de 17h à 22h.

Vols et Aéroports

Le trafic aérien reste timide, vols intérieurs, le traffic a repris vers 18 aéroports de province, mais seul 5 aéroports sont pleinement opérationnel, Bangkok, Suvarnabhumi et Don Mueang, Chiang Mai, Chiang Rai et Hat Yai. Seulement 4 compagnies aériennes les desservent, Nok Air, Thaï AirAsia, Thaï Lion Air et Thaï Vietjet. La quarantaine de 14 jours est appliquée dan ces provinces, ainsi que Koh Samui, mais pas à Bangkok. Aucun vols commercial en provenance de l’étranger avant le 30 Juin. Cependant des directives strictes inclus des partitions au comptoir d’enregistrement, prendre la température de tous les passagers ainsi que la désinfection des carrousels à bagages. Une majeures destination touristique, Koh Samui (4 vols/jours Bangkok Airway) et ouvert, Phuket reste fermé et aucune date de réouverture n’a été specifiée. Sont exemptés, les vols d’aide humanitaire, vols médicaux et de secours ainsi que de fret, rapatriement des Thaï expatriés et touristes. Les Thaïs revenant de l’étranger sont confinés pour 14 jours, il en est de même pour ceux rentrant par les frontières terrestres.

Bus

Les bus interrégionaux ont repris la route le 18 mai par l’un des plus grands opérateurs qui a ouvert 7 lignes dans la région du nord et 9 dans les régions du nord-est et de l’est au depart de Bangkok. En ce qui concerne les lignes du sud, Thailand Transport Company se prépare à mettre en service 3 lignes à partir du 1er juin, dont Bangkok – Koh Samui, Bangkok – Phuket, Bangkok – Trang.

Mesures de Prévention 

Les sièges dans la zone d’attente du terminal ainsi qu’à l’intérieur du bus seront espacés d’au moins 1 mètre. les passagers devront porter un masque durant tout le trajet. si la température du passager est supérieure à 36,5°C, l’accès leur sera refusé. Le contrôle de la température du personnel, billetterie et des quais avant et après le travail. L’intérieur des bus et des toilettes seront systématiquement nettoyées, avant et après chaque service. Par ailleurs, les bus seront garés au soleil tous les jours pendant au moins 1 à 2 heures par jour.

Chaque passager devra remplir un formulaire pour y indiquer ses antécédents de voyage, état de santé et des points de départ et de destination précis, afin de coordonner avec les organisations de transport provinciales et les autorités locales la préparation de l’arrivée des passagers dans les provinces.

Train

Le confinement et la fermeture de nombreuses province avait vu le 1er Avril la société nationale des chemins de fer thaïlandais interrompre la circulation des trains express, rapides, couchettes et restaurants climatisés vers toutes les régions en raison d’un manque de passagers.

Remis sur les Rails

Le 18 mai, jour de l’assouplissement des mesures de confinement le service a repris sur 42 lignes à travers le pays. Des mesures de sécurités ont été mises en place identiques a celles appliquées pour les bus. Utilisation de seulement 50 % des sièges dans les voitures, interdiction de la vente de nourriture et de boissons. Et pour plus de sécurité, la SNCF Thaï a decider de laisser les trains climatisés sur les quais pour le moment, car les espaces fermés pourraient accentuer le risque de contamination.

Petite Balade

J’ai voulu me rendre compte de ces mesures et n’ayant aucune obligation professionnel je me suis balader à pied, préférant attendre encore quelques temps avant de me déplacer par le MRT et le BTSles bus et le service de bateaux sur les canaux qui, comme les marchés la distance social me parait très difficile a appliqué, spécialement aux heures de pointes. Bien sur dans mon quartier « le village de Khlong Toei« , qui il est vrai plus calme, à continuer à vivre sa vie sans réel changement durant ces semaines avec les petites épiceries et étals de nourriture dans les petits Soi tot le matin et en fin d’après-midi, ont continué de vendre aux locaux. Les petits restaurants qui sont restés ouverts et où l’on pouvez aller acheter des repas a emporter, tables et chaises occupent de nouveau l’espace. Le Mercado qui a fermer durant tout cette période retrouve progressivement sa clientèle d’avant le semi-confinement. Le charbonnier qui a continué de servir ses quelques clients toujours en activité et de retour à plein temps, certains ateliers de coutures ont repris leurs ciseaux et machines a coudre, d’autres n’ont pas survécu. Notre éleveur de coqs de combat, ses volailles qui après un long silence ont repris leurs chants matinaux, et les clochettes des vendeurs de fruits ambulants nous signal de nouveau leurs presences. Le marché de Khlong Toei, bien que moins fréquenté qu’habituellement, est resté ouvert et de ce que j’ai vu ces derniers jours semble retrouver une activité proche de la normale. Tout les marchés, marchés flottants et les marchés de rue ont rouverts qui sont à mon avis de par l’espace étroit et la foule sont les lieux ou les règles sont le moins respectées.

Les rues ont (malheureusement) aussi retrouvés leurs occupants automobilistes, et les chantiers ont repris le travail. Les étals de rue et colporteurs, bien que certains ont malgré tout essayer de continuer leurs activités, la plupart d’entre eux par le manque de clients avaient jetés l’éponges après quelques jours et ceux qui vendent la nuit sont toujours contraint en raison du couvre feu de rester à la maison. Les transports publics, BTS, MRT ont continué à fonctionner pendant cette période (du gel hydroalcoolique depuis le début de la crise est à l’entrée de chaque station). Les bus qui ont souvent circuler vides, taxis et tuk tuk à cause du manque de clients beaucoup avaient préféré arrêter de sillonné les rues de Bangkok. Cependant vous pouviez utiliser le service de moto-taxi, tout le monde n’a pas la « chance » d’avoir de la famille en province et beaucoup d’entre eux n’avaient pas d’autre choix que de rester. Ces catégorie sociale viennent de traverser des mois difficiles sur le plan financier et cela va prendre du temps avant que les touristes, une de leurs premières ressources ne reviennent.

Erawan

J’ai été surpris que le sanctuaire rouvre aussi rapidement. Comme je l’ai écrit dans mon article précédent, je m’y suis rendu(sous une chaleur de plomb) pour faire un vœu. Il n’y avait que 5 ou 6 adorateurs. Une danseuse a eu la gentillesse d’échanger quelques mots avec moi. Elle m’a dit qu’avant elle effectuait plus de 150 danses/jour, et que lorsque les touristes chinois ont cessé de venir le nombre est rarement passé au dessus de 100, et depuis sa réouverture le 1er Mai, de 70 à 80 danses. Les fidèles sont thaïlandais et bien sûr, elle veut croire que le sanctuaire verra les touristes étrangers revenir et retrouver sa vie d’avant. Pour ma part après ce voeu, j’espère y retourner bientôt.

Retrouver Bangkok

Reprendre le MRT et le BTS, pour mieux sentir comment la vie reprend son cours, aussi, Chinatown est le quartier à visiter ainsi que le marché de Chatuchak le week end. Je vais aussi aller aux restaurants de rue ou j’aime bien aller manger et en tester de nouveaux. Quant ils seront de nouveaux ouverts, dans les semaines qui viennent, des bars sont aussi aux programmes. Bangkok reprend peu à peu son rythme, et il m’est apparu que les Bangkokiens restent calmes et assez vigilants, il y a aussi bien sur ceux qui prennent les choses à la légère la “mai pen rai attitude”. En ce qui me concerne, je les trouve toujours souriants et amicaux, mais comme je l’ai parfois entendu « c’est purement commercial”, mais pour beaucoup comme partout dans le monde aujourd’hui, leur premier souci est économique.

Bien que beaucoup pensent que tout ne sera pas comme avant, il y a ceux, dont moi, qui pensent que dès que la vie reviendra à la normale, ce sera pareil, certains pensent que ce sera mieux et d’autres que ce sera pire. La vie reprend doucement, croisons les doigts pour qu’un vaccin soit bientôt découvert afin se débarrasser définitivement de ce fléau. Ces dernières semaines la Thaïlande a comptabilisé 37 nouveaux cas et un décè.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *