Klong Padung Krung Kasem

Canal et Musée du Teck Doré Bangkok

visiter Bangkok

Nouveau Service de Bateaux sur le Klong Phadung Krung Kasem

J’avais entendu parler de ce projet depuis un certain temps et je pensais que c’était une très bonne idée. En service depuis début octobre 2018 sur Le Klong Padhung Krung Kasem qui veux dire ville de joie. Pas aussi exotique que le klong Saen Saeb (que l’on croise à Bobé bridge) mais agréable et surtout facilite l’accès à une partie de la ville qui n’est pas desservie par les transports publics, MRT et BTS, et c’est gratuit. Du monde  tôt le matin et en fin d’après midi à la fermeture des écoles et bureaux administratifs nombreux dans ces quartiers.

Les bateaux sont petits et ne peuvent contenir que 20 personnes, départ toutes les 15 minutes à partir de la gare de Hualampong train/MRT station. Il s’arrête à 8 quais et il faut environ 1/2 heure pour atteindre Tewet la dernière jetee. C’était la première fois que j’utilisais ce service, et c’est en effet une bonne idée, j’ai bien aimer, mais faites attention de ne pas vous asseoir sur les siège avant car les remous en croisant un bateau pourrais vous éclabousser (je l’ai étais) et l’eau n’est pas trop propre.

Musée du Teck Doré “Ban Sak Thong”

Honnêtement, Tewet n’est pas un quartier ou je vais souvent me balader mais c’était la une bonne opportunité. Je suis aller sur le marché situé en face du pier qui à cette heure de la journée, était bien calme. Ensuite je me suis diriger vers le temple Devarajkunchorn Varaviharn derrière le marché est décider de visiter le Golden Teak House (la maison en teck doré). Comme son nom l’indique il s’agit d’une très belle maison en teck de deux étages soutenu par 59 piliers géants aussi en teck. Construite à l’origine à Phrae, une province réputée pour le bois de teck, a ensuite été déplacée à Pathum Thani province, en 2009 a été donné au temple par Ukrit Mongkolnavin, un ancien président du Sénat, et ensuite devenu un musée.

Le teck est un arbre qui a des anneaux annuels très visibles qui témoignent de leur condition pendant son temps de vie et déterminent le climat dans la zone qu’il a vécu. Ainsi l’université de Mahidol en prélevant des échantillons sur 15 piliers a mené une étude pour déterminer l’âge du bois et a conclu qu’il est d’environ de 480 ans. Le musée sert également à témoigner et à préserver le riche patrimoine de l’importance du teck, qui fut l’une des principales exportations du pays dans le passé.

En 1945 la foret recouvrer 60% du territoire, pour seulement 32% aujourd’hui.

Disposant de riches ressources forestières la Thaïlande était classée parmi les principaux pays producteurs de bois d’œuvre. Exploitation continuelle des forêts naturelles avant la création du département royal des forêts (1896) faisait que les recettes d’exportation du teck ont été les deuxièmes après le riz pendant de nombreuses décennies.

Exploitation illégale et mauvaise gestion des forêts, expansion de l’agriculture, de l’élevage et des cultures itinérantes, ainsi qu’une demande des industries du bois sans cesse croissante, avais entraîné une pénurie et devaient importer des pays voisins (Myanmar, Cambodge, Laos, beaucoup illégalement ) pour répondre à la demande intérieure, d’exportateur devenais importateur.

C’est suite à des inondations dévastatrices dans le sud qu’en janvier 1989 le gouvernement a interdit toutes opérations d’exploitation forestière, décret toujours en place (à l’exception des zones avec des titres fonciers). Suite à cette décision, de nombreuses scieries ont dû fermer leurs portes, mais aussi avais également affecté les industries du contreplaqué et du placage, qui ne pouvais compter principalement que sur les importations. Depuis cette date Le niveaux de déforestation et l’épuisement des ressources forestières sont relativement faibles.

Le teck est officiellement classé parmi les essences protégées. A l’heure actuelle, la récolte commerciale dans les forêts naturelles, ou n’importe où ils ont été cultivés est interdite. Une autorisation spéciale doit être obtenue au département royal des forêts pour couper et transporter le teck, faute de quoi, la récolte est illégal. Depuis 1991, seul les produits transformés ou de placages sont autorisés a l’exportation. Mais récemment, la loi a été modifiée pour permettre la culture d’arbres précieux sur des propriétés privées qui, sans autorisation, pourront être abattus ou donnés en garantie d’un prêt à la banque. Avec cette nouvelle mesure, les autorités espèrent atteindre 55 % de la superficie du pays d’ici 2037. Il faut 10 ans pour qu’un arbre atteigne une taille commercialement exploitable et au moins 20 ans pour un bon rendement.

En contrepartie les plantations d’hévéas depuis le milieu des années 1990 c’est beaucoup développé dans le pays et sur la période 2008-2017 a produit 15 à 20 millions de tonnes (la Thaïlande est l’un des premier pays producteurs de caoutchouc au monde). Ce bois partage plusieurs caractéristiques avec le bois de teck naturel, mais son ccoût est moins élevé. Par conséquent, il est couramment utilisé comme matière première dans un certain nombre d’industries, tel les matériaux de construction, la décoration intérieure, les meubles et les pièces détachées.

Education Bouddhiste

Aussi, les trois objectifs du musée autres que l’enseignement scientifique sur le teck sont l’éducation du bouddhisme et l’histoire des répliques de 18 bonzes très vénérés et 19 patriarches suprêmes de l’ère Rattanakosin en fibre de verre qui sont exposés dans deux salles au deuxième étage. Mais l’un de leurs principales, sur laquelle Mme Rochanat, mon guide, a insisté, est la valeur morale de l’enseignement du bouddhisme. Elle m’a dit que les 5 préceptes sont de ne pas mentir, voler, tuer, commettre des fautes sexuelles et de ne pas boire d’alcool et prendre de la drogue, et qu’il y a un total de 227 règles de conduite que tout Bhikkhu doit respecter.

Le musée est ouvert au public de 10h à 17h tous les jours.

entrée 30 baht

Si vous parlez anglais et si vous le souhaitez, vous pouvez contacter Mme Rochana au 081 356 37 48 qui organisera le service d’un guide anglophone, malheureusement pas en français.

Ou Acheter des Produits en Teck

Chatuchak reste la meilleur adresse, artisanats dans la section 7-9 et meubles à Chatuchak Plaza vous en trouverez également dans le grand hall juste de l’autre côté de la rue Kamphaeng Phet 2, où vous pouvez faire fabriquer sur commande à des prix intéressants.

Restaurants et hôtels

Après ça, je me suis promené pour visiter des restaurants, il y a bien sûr les petits locaux mais je pense que se serait agréable de déjeuner au bord du fleuve Chao Phraya, deux d’entre eux ont retenu mon attention, le In Love et Steve Café et cuisine, belle vue. J’ai choisi Steve et j’ai mangé un crabe à carapace molle frit au curry, bien bon, 240 baht. J’ai continuer mon chemin et suis passé devant Baan Manusarn B&B et Steve Boutique hostel. Une belle propriété sur le parking du In Love restaurant a attirer mon attention, des travaux de restauration sont en cours, un ouvrier m’a dis que cette maison était des bureaux administratif sous le règne de Rama 6 mais Il ne savais pas quelle était la finalité de sa restauration. Je me suis un peu baladé dans les petits soi pour revenir sur Kung Kasem road et visiter le Resort Raweekanilaya Wellness Cuisine, véritable oasis et personnel à l’accueil très aimable. Puis j’ai marché jusqu’au quai de Prachatippataï (démocratie) et j’ai pris le bateau pour Hua Lamphong et ensuite le MRT.

C’est Mieux de le Savoir

Le contrôleur du bateau ne parle pas anglais, il vaut mieux connaître le nom en Thaï (ou sur une carte en Thaï et anglais) de votre destination, bien que je sois sûr qu’un passager ou quelqu’un(e) vous aidera. Si aucun passager ne descend à un quai, le bateau ne s’arrête pas. De plus si vous l’utilisez au retour, il est préférable de lui faire signe de s’arrêter depuis la jetée.

Quais

– Noppawong

– Krasuang Phalang Ngan (Ministère de l’énergie)

– Yaek Lan Luang – Bobae market, Padung Krung Kasem market

– Nakorn Sawan – Wat Benchamabophit, Nang Loen market

– Ratchadamnoen – Ananta Samakhom, ONU, stade de boxe thai

– Prachathippatai (signifie démocratie)

– Tewes (parfois écrit Tewet ou Thewet)

– Marché de Devaraj – Marché de Tewarat, Musée du Teck Doré, Hôtels, Restaurants, B&B, service bateau express, ferry pour   Thonburi

Le bateau est en Service de 6h à 18h

Je pense que les riverains du klong Krung Kasem mais certainement aussi les touristes apprécient(ront) ce nouveau moyen de transport (pas de nuisance sonore) qui va certainement devenir une attraction payante (pas cher) mais très utile pour visiter ces quartiers de Bangkok. Maintenant, chaque fois qu’un(e) de mes ami(es) vient me rendre visite, je l’y emmène.

Si vous avez des questions, je me ferai un plaisir de vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *