Ma Petite Librairie


Ma Petite LibrairieLa lecture est un voyage, une évasion qui nous fait parfois rêver, éveille notre curiosité à découvrir. Lire, c’est apprendre et comprendre d’autres cultures, c’est aussi un moment de détente et loisir. J’ai compilé ici une liste des livres que j’ai aimés et certains lu deux fois.

ShantaramShantaram par Gregory David Roberts

Evadé d’une prison en Australie et muni d’un faux passport, Lin s’enfuit à Bombay. S’improvise docteur et met sur pied un dispensaire gratuit dans l’un des bidonvilles les plus pauvres de la ville pour contribuer à la communauté puis se retrouve impliqué à la mafia de Bombay. Aventure, trahison, violence, amitiés, l’amour et la peine, mais aussi rire.

 

 

 


IntouchableIntouchable
par Narendra Jadhav

En se basant sur les journaux intimes et les histoires de famille de son père, Narendra Jadhav raconte l’histoire émouvante de leur vie qu’ils ont consacré à aider leurs enfants à se libérer des chaînes du système de castes de l’Inde. un livre remarquable qui donne enfin la parole aux sans-voix de l’Inde.

 

 

 

L’homme qui Exauce les Voeux par Tarquin Hall

l’Hercule Poirot indien, nous offre une immersion en Inde. J’ai lu ce livre à mon retour d’un voyage en Inde et me voila reparti. Humour et un suspense habilement mené.

J’ai aussi lu dans la série, The Deadly Butter Chicken (pas traduit en Français), tout aussi drôle est dépaysant

La Véritable histoire d’un Indien qui a fait 7.000 km à vélo par amour par Per J Andersson

Feriez vous/moi 7000km à vélo par amour ? une histoire vraie d’un intouchable et artiste de rue l’a fait.

 

Vies Ordinaires en Corée du Nord par Barbara Demick

Ma première lecture sur ce pays secret coupé du monde et j’avoue avoir trouvé le bon livre. Un journaliste nous emmène à la rencontre de la vie quotidienne de ce peuple en souffrance. Un livre captivant.

Si vous aimez lire au sujet de ce pays, d’autres livres très intéressants: Rescapé du Camp 14 par Blaine Harden et Cher Leader par Jin-Sung Jang

 

La Fille aux Sept Noms par Hyeonseo Lee

Un autre livre sur la Corée du Nord, une histoire vraie incroyable. Hyeonseo et sa famille en raison de la carrière militaire de son père vivaient dans un confort relatif selon les normes nord-coréennes. Elle a grandi en croyant que les chefs étaient des dieux. La curiosité du monde extérieur la pousse à prendre le risque de traverser le fleuve frontalier mais il était clair que sa vie sera en danger si elle essaie de revenir, et à 17 ans se retrouve seule en Chine. Je le recommande d’autant plus que j’ai eu le plaisir de rencontrer l’autrice.

Golden bones Sichan Siv (malheureusement pas traduit en français)

Un homme talentueux qui échappe aux Khmers rouges qui est ensuite devenu ambassadeur des États-Unis à l’ONU.

Une autre bonne lecture sur cette triste période au Cambodge, à l’Ombre des Arbres Millénaires de Vadey Ratner qui admet que histoire est à peu près la sienne.

 

Funérailles Célestes par Xinran

Une jeune mariée Chinoise est séparée de son mari soldat (docteur a l’Armée populaire de libération du peuple) parti se battre pour son unité au Tibet. Elle est informée après peu qu’il est mort, sans autre information. Convaincue qu’il est toujours en vie elle part à sa recherche.

L’histoire de cette femme qui a vécu trente ans au Tibet est écrite par Xinran qui était une journaliste chinoise basée à Londres. C’est après avoir reçu un appel telephonique qu’elle part au Tibet pour la rencontrer et passera deux jours à l’interviewer.

Une belle et fascinantes histoire.

Les Routes de la Soie par Peter Frankopan

Dans ce livre, Peter Frankopan veut donner un aperçu alternatif de l’histoire du monde en décrivant l’histoire de la région persane qui a façonné et continue de façonner le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Intéressant.

Une Eolienne en Afrique par William Kamkwamba

La vie dans un village au Malawi. Un garçon qui aime aller à l’école, mais qui doit renoncer quand la famine entraîne la pauvreté. Il découvre une bibliothèque et apprend par lui-même et avec l’aide de quelques manuels scolaires d’une bicyclette cassée et de trouvailles dans un parc à ferraille il construit un moulin à vent et radios qui ont changé la vie de nombreuses personnes.

 

 

 

La Maison du Calife par Tahir Shah

Fatigué du brouillard de Londres, Tahir Sha tombe littéralement sous le charme d’un riad marocain à Casablanca. Sans hésitation, il l’achète et s’y installe avec sa femme et ses deux enfants. Abandonné depuis de nombreuses années il entreprend alors de le restaurer à sa grandeur passée. Mais rien n’est aussi facile qu’il n’y paraît. Très drôle, tous ceux qui connaissent le Maroc ne pourront s’empêcher de rire.

 

 

Dans la Mer il y a des Crocodiles par Fabio Geda

En 2000 après que l’Afghanistan sois tombé sous le joug des Talibans, une mère craignant pour l’avenir de son fils âge dix ans l’emmène au Pakistan et l’abandonne. De la commence un long voyage de plus de cinq ans d’Iran, en Turquie, Grèce et en Italie. il a juste besoin de trouver comment survivre. Basé sur une histoire vraie.

The Boy who Said No by Patti Sheehy (Pas traduit en francais)

il s’agit d’une histoire vraie racontée à l’auteur par la personne qui en a fait l’expérience. La vie à Cuba sous Fidel Castro au début des années 1960. Un enfant dont le grand-père lui apprend à pêcher, à naviguer en mer, et surtout à penser par lui-même.  Engagé à contrecœur dans l’armée, il est rapidement promu dans les forces spéciales et découvre d’importants secrets militaires. Mais la soif de liberté, la haine du régime mis en place par Fidel Castro, et surtout le désir de rejoindre sa petite amie qui a quitté Cuba pour les états-unis. Mais ce n’est pas facile de s’échapper de l’île. Romance, aventure et suspense. 


CoppermineCoppermine
par Keith Ross Leckie (Pas traduit en francais)

Un incroyable voyage dans le grand nord Canadien à la rencontre des Inuits, basé sur des faits historiques, aventure, suspense, humour et une histoire d’amour.

 

 

 

 


Enfant de  la Jungle
par Sabine Kuegler

L’histoire vraie d’une enfant de 7 ans qui a grandi dans la jungle de Papouasie occidentale (Indonésie) parmi une tribu. chasser, grimper aux arbres, baignades dans les rivières regorgeant de crocodiles, comment tuer les araignées venimeuses avec son arc et allumer un feu sans allumettes, mange des insectes rôtis et mâcher des ailes de chauve-souris comme chewing-gum. La nature est sa salle de jeux, la jungle sa patrie, mais à 17 ans se retrouve en pensionnat en Suisse!  à lire.

 

 

 

La Fin de Homme RougeLa Fin de l’Homme Rouge par Svetlana Alexievich- Prix Médicis essai 2013 – Prix Nobel de Littérature 2015

Avec seulement un magnétophone et un stylo Svetlana Alexievitch à recueilli des témoignages de gens ordinaires à travers l’ancien empire soviétique entre 1992 et 2012

« Je pose des questions non sur le socialisme, mais sur l’amour, la jalousie, l’enfance, la vieillesse. Sur la musique, les danses, les coupes de cheveux. Sur les milliers de détails d’une vie qui a disparu. C’est la seule façon d’insérer la catastrophe dans un cadre familier et d’essayer de raconter quelque chose. De deviner quelque chose… L’histoire ne s’intéresse qu’aux faits, les émotions, elles, restent toujours en marge. Ce n’est pas l’usage de les laisser entrer dans l’histoire. Moi, je regarde le monde avec les yeux d’une littéraire et non d’une historienne. »

Le choc de « l’égalité pour tous » face au « chacun pour soi » et l’apparition de l’argent roi !!! et du « capitalisme sauvage »

Un chef-d’œuvre qui m’a pris dès la premiere page, impossible de le lâcher.

Hawaii par James.A.Michener

Il y a des années, un de mes amis après avoir lu Hawaii me l’a prêté et fortement recommandé de le lire. Je ne savais absolument rien de ces fameuses îles paradisiaques. Mille pages où j’ai beaucoup appris et parcouru les îles polynésiennes, j’ai beaucoup aimé et je dois remercier mon ami, c’est à mon tour de recommander ce long mais riche livre.

 

Istanbul par Orhan Pamuk

Mémoire de l’enfance de l’auteur. mélancolie, nostalgie, histoire. Pamuk nous emmène faire une promenade à Istanbul en grande partie disparu. Belles photos noir et blanc.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *